logo cmjn - jaulgelec
03 86 43 20 26
8 Route de Villiers Vineux
89360 Jaulges
Lundi à vendredi
8 h 30 - 12 h et 13 h 30 - 18 h
Le second œuvre dans l'Yonne
Neuf - Rénovation - Entretien - Dépannage
Particuliers & professionnels
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Calculer sa pompe à chaleur
Le choix d'une solution de chauffage est aujourd'hui encore plus complexe que par le passé, tant les solutions sont souples et nombreuses.

Facteurs à prendre en compte


Les facteurs à étudier pour le calcul de la meilleure solution sont nombreux et concernent principalement :
  • le logement : résidence secondaire ou logement principal ? superficie, nombre de niveaux, nombre de personnes ? a-t-il fait l'objet de travaux d'isolation ?
  • la solution de chauffage actuelle : type de chauffage actuel ? âge de la chaudière ?
  • les aspects financiers : cherche-t-on à bénéficier d'une aide financière ? d'un crédit d'impôt ? Voir ci-dessous quelques éléments d'information à ce sujet.
Le bilan de l'existant s'effectue au moyens d'études : étude de puissance, étude thermique ou de déperdition, à l'aide d'une caméra infrarouge qui visualise les défauts d'isolation, et de formules pour calculer la puissance de chauffage nécessaire.

Le spectre de possibilités


Face à la demande de revoir la solution de chauffage, de nombreux choix entre lesquels décider :
  • isolation, fenêtres : faut-il refaire l'isolation ?
  • chaudière à condensation : l'économie qu'apporte la chaudière à condensation (environ 30 %, et la chaudière à condensation s'amortit le plus souvent en 4 à 5 ans) peut justifier de remplacer une chaudière traditionnelle, même parfaitement fonctionnelle ! Et l'état de la chaudière actuelle, quelque part entre parfaitement fonctionnelle et hors service, doit être mis dans l'équation également.
  • pompe à chaleur : en relève, pour épauler la chaudière existante, ou en remplacement de la chaudière existante ? Sachant que la pompe à chaleur est plus économique d'environ 50 %, mais que son rendement (dans la configuration aérothermique, voir plus bas) chute fortement, précisément par grand froid…
 

Travail de spécialiste


C'est une des spécificités des artisans qualifiés RGE et particulièrement de TF Jaulgelec de maîtriser les outils nécessaires pour calculer, en prenant en compte le contexte dans toute sa complexité, la solution optimale pour chaque logement donné.
Les pompes à chaleur : à quoi ça sert ?
Les pompes à chaleur : à quoi ça sert ?
Le fonctionnement d'une pompe à chaleur consiste à transférer de le la chaleur provenant d'un lieu froid vers un endroit à chauffer. Économique, la pompe à chaleur restitue plus d'énergie qu'elle en consomme. La plupart des modèles sont réversibles et produisent de l'air froid comme de l'air chaud.

Installer une pompe à chaleur


Pour des questions de sécurité, seul un frigoriste comme TF Jaulgelec est autorisé à réaliser leur installation et leur entretien.  
On distingue 4 grandes familles de pompes à chaleur :
  • air/air
  • air/eau
  • eau/eau
  • eau/eau géothermique
Aides et crédits d'impôts
Aides et crédits d'impôts
Chaque cas est différent, mais voici deux exemples concrets.

Amortissement en 5 ans au lieu de 7


Sauf cas particulier, être éligible à l'aide de l'Agence National de l'Habitat ou ANAH a pour effet de réduire le temps d'amortissement de son équipement, une réduction de 7 à 5 ans étant un ordre de grandeur courant. Exemple : achat d'une pompe à chaleur en relève d'une chaudière existante, prix : 10.000 euros, aide : 30 % soit 3.000 euros, reste 7.000 euros à la charge du client. Économie d'énergie : 50 %, soit pour une facture de 3.000 euros, 1.500 euros d'économie, soit un achat amorti en 7.000 / 1.500 = moins de 5 ans.

Un chantier plus ambitieux


Le cas des retraités — ou autres — qui ne paient pas d'impôts est intéressant également : un chantier prévu pour coûter 20.000 euros peut être aidé, aide + crédit d'impôt qui dans ce cas se présente comme une simple subvention, à une hauteur de 17.000 euros, ce qui ouvre des possibilités inattendues. Le couple de retraités pourra prévoir une chaudière à condensation + une VMC + le changement de ses fenêtres et une nouvelle isolation là où il pensait s'en tenir à la chaudière uniquement.

Faites-vous conseiller


On le voit sur ces exemples : il faut avec vous un spécialiste, expérimenté et bien informé des différentes aides existantes, des éligibilités et des démarches, pour élaborer la solution adaptée à votre situation.
Aérothermique, air / air
La pompe à chaleur aérothermique se compose de deux unités, une externe qui récupère les calories et une interne qui diffuse la chaleur via un ventilo-convecteur.

Une pompe à chaleur réversible


La majorité des pompes à chaleur air/air sont réversibles et fournissent aussi bien de l'air chaud que de l'air froid.

Le crédit d'impôt


Attention, considérée comme un matériel de confort à cause de sa fonction "climatisation", la pompe à chaleur air/air n'est plus depuis 2015 éligible pour le crédit d'impôt.
 
Hydrothermique, eau / eau
Une pompe à chaleur aquathermique récupère les calories présentes dans l'eau pour les réchauffer avant de les diffuser dans le circuit central d'eau et de chauffage.

Une solution performante


Comme la température de l'eau puisée dans les nappes phréatiques est stable, la pompe à chaleur eau/eau offre des performances constantes été comme hiver. Associée à votre chauffe-eau thermodynamique, elle produit de l'eau chaude sanitaire.

Un équipement éligible au crédit d'impôt


L'installation d'une pompe à chaleur eau/eau vous octroie l'accès à un crédit d'impôt de l'ordre de 30 % du montant de l'installation.
Aérothermique, air / eau
La pompe à chaleur air/eau produit le chauffage et l'eau chaude d'un logement. L'unité externe capte les calories dans l'air pour les diffuser dans le circuit de chauffage et d'eau chaude de votre habitation.

Éligible au crédit d'impôt


La pompe à chaleur air/eau permet de diviser votre consommation d'énergie par 3. Ce système est très performant avec des installations à basse température comme le plancher chauffant. Elle est éligible au crédit d'impôt.
 
Géothermique
La pompe à chaleur géothermique puise l'eau, ou à défaut, la chaleur qui se trouve dans le sol. La chaleur est ensuite diffusée dans les planchers chauffants ou les radiateurs.

L'installation d'un PAC géothermique


Le système repose sur des capteurs enterrés sur votre terrain. Votre pompe à chaleur géothermique se raccorde au chauffage central, au ballon d'eau chaude ou à des convecteurs.

Bénéficiez d'un crédit d'impôt !


L'installation d'une pompe à chaleur géothermique est éligible au crédit d'impôt et le coût de l'installation est amorti en quelques années.
 
Les ballons thermodynamiques
Solution économique, le ballon thermodynamique capte l'énergie présente dans l'air ou dans une VMC pour contribuer à la production d'eau chaude.

Une pompe à chaleur presque autosuffisante


Ce système semblable à une pompe à chaleur est suffisant pour chauffer jusqu'à 200 L d'eau. En cas de besoins supplémentaires, l'électricité prend le relais durant les heures creuses. Dans des conditions optimales, l'économie d'énergie peut atteindre les 70 %.

Vos gains d'impôts


Vous bénéficiez d'un crédit d'impôt équivalent à 30 % du montant de votre installation. En 5 ans, votre ballon thermodynamique est amorti.
Pompe à chaleur et crédit d'impôt
Pompe à chaleur et crédit d'impôt
L'État encourage les travaux d'économie d'énergie en accordant un crédit d'impôt. Pour l'installation d'une pompe à chaleur, vous bénéficiez d'une réduction d'impôt allant jusqu'à 30 %.

Économisez jusqu'à 16 000 € !


Pour une personne seule, le crédit d'impôt est plafonné à 8 000 €, le montant est doublé pour un couple. 400 € supplémentaires sont accordés pour chaque personne à charge. Le crédit d'impôt s'étale sur une période de 5 ans.

Les conditions d'octroi


Pour bénéficier d'un crédit d'impôt, vous devez faire appel à un installateur labellisé RGE comme TF Jaulgelec, et réaliser les travaux dans votre résidence principale. Toutes les pompes à chaleur sont éligibles, à l'exception des systèmes air/air. Si votre choix s'est porté sur un ballon thermodynamique, une aide de l'État de l'ordre de 30 % vous est accordée.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Prendre contact
Laissez-nous vos coordonnées, nous revenons vers vous dans les meilleurs délais.
*
*
*
* Champ obligatoire

envoyer